banner
Centre d'Information
Un accompagnement post-achat exemplaire

Bâtiment Jenkins dédié au centre-ville de Statesville

Jun 17, 2023

Le ruban est coupé pour célébrer mardi la réouverture du bâtiment Jenkins au centre-ville de Statesville.

La construction du bâtiment Jenkins au centre-ville de Statesville est terminée et la Downtown Statesville Development Corporation (DSDC) et les promoteurs de Salisbury, LMY, Inc., sont impatients de montrer et de partager comment cela a été réalisé.

Le projet de réutilisation adaptative de 1,5 million de dollars comprend deux espaces de vente au détail et un espace de bureau. Allant de 1 350 à 1 500 pieds carrés et quatre appartements de luxe d'environ 950 à 1 150 pieds carrés, le projet a utilisé des crédits d'impôt pour investissement historique, exigeant que la construction soit conforme aux normes du secrétaire américain à l'Intérieur pour la réhabilitation des propriétés historiques. À la mi-juillet, le bâtiment était préloué à 80 %.

Les bâtiments portaient généralement le nom du constructeur d'origine, en l'occurrence Jenkins, qui a construit un certain nombre de propriétés dans le centre-ville de Statesville au début du 20e siècle. Le bâtiment Jenkins sur trois étages, d'une superficie de 10 500 pieds carrés, a été construit en 1922 et abritait la Nichols Furniture Company. À l'exception de quatre bureaux au deuxième étage devant le bâtiment, le bâtiment était un espace ouvert au premier et au deuxième étage.

La chaudière géante du bâtiment, située en sous-sol partiel, desservait également deux bâtiments adjacents. À un moment donné au cours des 100 dernières années, le bâtiment Jenkins a été combiné avec le bâtiment voisin et exploité comme un grand magasin. Séparé à nouveau, un locataire ultérieur a ajouté une mezzanine et remplacé la majorité des solives de bois et du parquet du premier étage par du béton.

Lorsque LMY, Inc. a acheté le bâtiment en septembre 2021, ils ont découvert que de nombreux éléments intérieurs déterminants étaient encore intacts. Le plafond original en tôle pressée de 15 pieds de haut était exposé dans tout le premier étage, le plâtre sur les murs en maçonnerie restant des deux côtés.

Les planchers d'origine en pin cœur sont restés au-dessus du sous-sol à l'arrière du premier étage. Malheureusement, les grandes ouvertures de fenêtres à l’arrière du bâtiment avaient été maçonnées.

Le deuxième étage grand ouvert présentait des planchers d'origine en pin cœur, du plâtre sur les murs en briques et des plafonds en panneaux de perles à 10 pieds. Les murs d'origine qui délimitaient autrefois les espaces de réception donnant sur la rue Centre sont toujours conservés.

Mais au fil du temps, les grandes fenêtres avant avaient été partiellement maçonnées et les fenêtres arrière étaient pourries et barricadées. Comme dans de nombreux autres bâtiments, le toit et les fenêtres arrière fuyaient gravement, permettant à l'eau de pluie de s'infiltrer dans le sous-sol. Il fallait éliminer les pigeons, leur progéniture et leurs excréments.

Pendant que les plans de construction étaient élaborés, révisés et examinés, LMY, Inc. s'est engagé dans l'atténuation des dommages et la démolition sélective, en remplaçant le toit, ce qui comprenait le remplacement d'une grande partie du toit-terrasse. C'était aussi l'occasion d'ajouter de l'isolation sur le dessus du deck.

Pour faire place à de nouveaux systèmes mécaniques, électriques, de plomberie et de sécurité des personnes, les plafonds en panneaux de perles et en tôle pressée ont été soigneusement retirés, pour ensuite être restaurés, réinstallés et peints plus tard dans le projet. Les ouvertures de fenêtres existantes ont été rendues étanches à l'eau et aux pignons. Les fenêtres maçonnées ont été montrées à la lumière du jour.

Après que les plafonds d'origine en tôle pressée du premier étage aient été restaurés et remplacés, des suspensions avec des globes art déco centenaires ont été installées. Toute la devanture du premier étage, qui n'était pas d'origine, a été supprimée et une nouvelle devanture plus adaptée à l'âge et au style du bâtiment a été construite, comprenant de grandes vitrines et une imposte de grande taille qui s'étend sur toute la devanture du magasin. Les ouvertures des fenêtres du deuxième étage ont été rouvertes à leur taille d'origine et de nouvelles fenêtres en bois recouvertes d'aluminium correspondant aux fenêtres à guillotine d'origine (vérifiées par une photographie historique) ont été installées.

Les appartements disposent de fenêtres ouvrantes en bois recouvertes d'aluminium avec du verre efficace à faible émissivité. Une isolation a été ajoutée au plafond, au sol et aux murs pour améliorer l'efficacité énergétique et l'insonorisation. Les appartements disposent de tous les appareils électroménagers en acier inoxydable, de laveuses et sécheuses superposées et de chauffe-eau à gaz sans réservoir économes en énergie. Les portes intérieures, les encadrements et autres moulures en bois sont identiques à ces éléments d'origine que l'on retrouve dans les bureaux existants des années 1920 au deuxième étage.